20 ANS LOI TAUBIRA – «Une oeuvre inachevée» pour Jocelyn Valton, critique d’art guadeloupéen
La loi du 21 mai 2001 tendant à la reconnaissance de la traite et de l’esclavage en tant que crime contre l’humanité a déjà vingt ans. Critique d’art guadeloupéen et activiste, Jocelyn Valton démontre les contradictions au coeur de l’exigence démocratique de reconnaissance, de réparation et d’égalité. TRIBUNE –... Read more