LA ROCHELLE – « Le seul rochelais à faire la traite négrière sur la côte orientale» par Rodolphe Damon LA ROCHELLE – « Le seul rochelais à faire la traite négrière sur la côte orientale» par Rodolphe Damon

Enseignant dans un lycée Rochelais, Rodolphe Damon s’est penché sur l’histoire d’un capitaine négrier de la capitale charentaise : Joseph Crassous de Médeuil (1741-1793)

Pour ce professeur d’histoire, il s’agissait de « comprendre comment un homme pouvait en arriver à faire du trafic d’êtres humains ? Comment un fils de notaire à 14 ans décide de se lancer dans la traite des noirs ? Il y avait toujours comme roue de sortie, dans ses moments les plus difficiles, à gagner sa vie en faisant la traite négrière… »

Le capitaine négrier Crassous de Médeuil est négrier, quoi qu’il soit franc-maçon et républicain, contradiction à laquelle le siècle des Lumières sera coutumier, aura par exemple dirigé une expédition négrière Suzanne Marguerite (1774-1776) qui aura couté à 173 captifs africains sur les 566 embarqués sur les cotes africaines.

Rodolphe Damon, Joseph Crassous de Médeuil : marchand, officier de la marine royale et négrier, Karthala, 2004.

« S’appuyant sur des sources d’une exceptionnelle richesse – les carnets de bord, les notes et la correspondance de Crassous de Médeuil -, ce livre retrace ses activités de marin, ses expéditions, les rencontres qu’il fait d’hommes proches et de peuplades lointaines. Il donne à voir le rapport à la politique de ce témoin de son temps, tiraillé entre la haine et l’amour que lui inspire la société où il vit. »

Depuis 2009, Mémoires & Partages est présente à La Rochelle par des actions de pédagogie (expositions et visites guidées) mais aussi par des actions de lobbying autour des rues de négriers de la ville.

Du 14 au 15 aout 2020, Mémoires & Partages fait revisiter les traces de l’esclavage et de la traite des noirs à la Rochelle

http://memoiresetpartages.com/la-rochelle-retrouver-les-traces-de-lesclavage-et-de-la-traite-des-noirs-14-15-aout/

Patrick Carl

  • Valèriano Garcia

    4 août 2020 #1 Author

    Livre à lire.
    Comme le dit l’auteur : afin de comprendre, d’éviter l’ignorance dont on a peur et d’aller vers le partage et la connaissance, connaissance (réciproque) de l’autre également. Pour ma part, je vais lire cet ouvrage.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :