ADHÉRER
En adhérant à notre association, vous renforcez notre indépendance et garantissez notre fonctionnement démocratique.
L’adhésion peut être simple, active ou bienfaitrice. Elle vous donne droit à être informé de nos réunions, à recevoir notre newsletter et à exiger des comptes de nos actions.
BULLETIN ADHÉSION 2019 – 2020
Vous voulez adhérer ou être membre bienfaiteur, envoyer nous un courrier postal, avec vos coordonnées, accompagné de votre chèque à l’ordre de Mémoires & Partages
Adhésion unique : 20 € – Adhésion jeunes, étudiants : 10 € – Adhésion couple : 30 € – Je suis membre-bienfaiteur50 €

ASSOCIATION INTERNATIONALE MÉMOIRES & PARTAGES

9, rue des Capérans, 33000 Bordeaux

BP 70057 33025 BORDEAUX CEDEX

Tel: 09 54 34 78 63 – Portable:  06 58 93 36 38

memoires.partages@gmail.com

SUR MÉMOIRES & PARTAGES
Mémoires & Partages porte un projet : La Maison Contre les Esclavages.
L’association développe son action autour d’un axe fort qui est l’éducation populaire à la mémoire partagée.
Mémoires partagées des racismes et discriminations :
  • Parcours-Mémoires destinés aux lycées de la Nouvelle Aquitaine
  • L’Ecole des Mémoires : Des « Résidences Mémoires » mêlant les jeunes et les chercheurs, *
  • Visites-Guidées, ouvertes à tous pour valoriser le patrimoine liés à l’esclavage, à la traite des noirs, au racisme et aux droits humains
  • Journées de commémoration nationales
  • Interventions au sein des lycées
Mémoires Partagées des résistances et des contributions (Action culturelle)
  • Black History Month (Mois de l’Histoire des Noirs) en février :  Depuis 2018, nous organisons cet évènement à Bordeaux mais aussi ailleurs….
  • Café Obama : tous les 3 mois une rencontre autour de sujets de société.
  • Journée Nelson Mandela, le 18 juillet est le Nelson Mandela Day fixée par les Nations Unies
Expositions
  • Des expositions sont régulièrement réalisées et proposées sur les thèmes de prédilection.
Publications
  • Articles ou d’ouvrages
Siret: 753 728 245 00022 – Mouvement Education populaire N° 033/063/2015/09
  • Christine Durin

    6 novembre 2015 #2 Author

    Bonjour,

    Je suis enseignante en cm2 dans un petit village du sud des Landes, et je souhaiterais mener un projet sur l’esclavage avec mes élèves. J’ai reçu en début d’année un musicien de blues qui a mené les élèves des côtes africaines au sud des États Unis, et, d’autre part,je correspond avec un enseignant de Bogota, qui me rejoint sur ce projet, en travaillant sur les populations afro américaines en Colombie. Lors de leur venue en France en mai prochain, nous voudrions nous rejoindre à Bordeaux afin de visiter une ville impliquée dans le commerce triangulaire et de faire le lien entre nos deux continents. J’ai trouvé votre nom sur le net en faisant des recherches, et j’aimerais, si cela est possible, vous rencontrer afin de travailler avec vous sur Bordeaux. Les parcours mémoires que vous proposez me paraissent très intéressants, mais je ne sais pas s’il est possible de les réaliser avec une cinquantaine d’élèves.
    Merci de revenir vers moi et de me dire si cela vous intéresse et vous est possible.
    Très cordialement,
    Christine Durin

    Répondre

  • Pascale Cariou

    29 janvier 2016 #5 Author

    Bonjour,
    Je suis responsable du service Patrimoine de la Mairie de l’île d’Yeu où certains corps des disparus de ‘l’Afrique sont venus à la côte. Certaines tombes du cimetière de Port-Joinville, attestent d’ailleurs encore de cette tragédie.
    Dans le cadre des commémorations du centenaire de la première guerre mondiale, le service, en relation avec l’un de nos historiens locaux, a mené et mène encore une série de recherches afin de mettre en place chaque année des restitutions au public d’un aspect de notre histoire locale pendant la grande guerre, le plus souvent méconnu :
    En 2014, un cycle de conférences sur la vie à l’île d’Yeu à l’aube de la guerre.
    En 2015, une exposition relatant l’internement de 1914 à 1919 dans le fort de Pierre-levée de civils austro-hongrois devenus « indésirables » sur le sol français.
    2016 sera consacrée à un poilu insulaire, mort pour la France, loin de la mer, dans la Somme dont nous avons dépouillé un vaste échange de correspondances avec sa femme, restée sur l’île
    2017 , année de la guerre sous-marine à outrance, mettra le focus sur une tragédie tout à fait oubliée où de nombreux tirailleurs sénégalais périrent : le torpillage du Séquana.
    La Mairie de l’île d’Yeu souhaite, à cette occasion rendre hommage à ces soldats- dont certains furent sauvés et séjournèrent quelques jours sur l’île avant de regagner le continent-. . La mise en place d’une plaque commémorative à la mémoire des victimes du Séquana fera l’objet d’une cérémonie que nos élus ont à coeur de partager.

    Je souhaiterai échanger avec votre association sur ce projet de commémoration locale.
    Votre association détient peut-être sur ce naufrage des informations que nous n’aurions pas et certains de vos membres seraient peut-être heureux de participer au travail de mémoire engagé par notre commune?

    Dans l’attente de vos réponses.
    Cordialement
    Pascale Cariou

    Répondre

  • ass acto

    23 mars 2016 #6 Author

    Bonjour,
    J’ai le plaisir de vous présenter notre pièce de théâtre AU PRIX DE LA MORT.
    AU PRIX DE LA MORT Une pièce moderne et unique en son genre, qui vous offre une page d’histoire, de révolte, d’espoir et d’amour. Une mise en scène intrigante et originale qui ne laisse pas indifférent. Des personnages haut en couleur qui vous emporteront dans leurs univers. La naissance de deux héros guadeloupéens face au rétablissement de l’esclavage en 1802.
    Théâtre Darius Milhaud
    Le 5 avril à 10h30 et 21h00 / le 6 avril à 21h00 / le 12 avril à 10h30 et 21h00 / le 14 avril à 10h30 / le 3 mai à 14h00 et 21h00.
    Réservations
    http://www.theatredariusmilhaud.fr/les-spectacles/au-prix-de-la-mort/

    http://www.billetreduc.com/157847/evt.htm

    Salle Robert Loyson, Moule, Guadeloupe

    24 mai 2016 10 heures, représentation scolaire
    24 mai 2016 20 heures représentation Tout Public

    Théâtre de Saint-Pierre, Martinique

    Bande annonce (répétitions) : https://youtu.be/2x4aN6LLamY

    Liens:
    https://www.facebook.com/Au-Prix-de-la-Mort-Les-derni%C3%A8res-heures-de-Delgr%C3%A8s–1537882636502065/

    https://auprixdelamort.wordpress.com/author/auprixdelamort/

    http://auprixdelamort2016.wix.com/theatre

    Répondre

  • nicolas

    8 mai 2016 #7 Author

    Monsieur Diallo,
    suite à votre visite guidée de ce matin et l’origine de la création d’une école de médecine navale, je vous confirme la création de la première école du monde à ROCHEFORT en 1722
    http://www.musee-marine.fr/ecole-de-medecine-navale-rochefort
    C’est un petit détail en comparaison de la richesse des informations que vous nous avez transmis et de la passion évidente qui vous anime pour transmetre cette page trop méconnue de l’histoire bordelaise.
    Nicolas

    Répondre

  • Duhand

    4 juin 2016 #8 Author

    Bonjour,
    Félicitations pour votre démarche de Mémoires et particulièrement à propos du naufrage du paquebot Afrique. Je tiens à vous signaler que cette catastrophe à fait l’objet d’un film documentaire pour France Télévision en 2014 et est diffusé régulièrement par France 3 Région. Les détails de cette tragédie ainsi que la liste de tous les naufragés sont en ligne sur http://www.memoiresdelafrique.fr
    Très cordialement
    Daniel Duhand
    Auteur-Réalisateur

    Répondre

  • Deborah Graham

    3 décembre 2017 #9 Author

    Pas possible de faire un don par carte de credit??? aux USA, donc pas possible de faire un cheque. merci

    Répondre

    • Patrick Carl

      5 décembre 2017 #10 Author

      Bonjour,
      Nos moyens informatiques sont limités. Mais si vous souhaitez nous soutenir, trouvons un moyen.
      En vous remerciant bien chaleureusement.
      LG

      Répondre

  • Paola Charles-Manclé

    4 décembre 2017 #11 Author

    Bonjour,
    Je suis descendante d’esclaves de la Martinique. J’ai signé votre pétition sur change.org
    J’espère de tout coeur que votre démarche aboutira.
    Auteure de la pétition publiée sur change.org, pour le changement du nom de l’Hôpital et la rue Charles Richet à Villiers le Bel dans le Val d’Oise, je me permets de partager mon expérience avec vous.
    Fin 2014, j’ai demandé le changement de nom, car pour Charles Richet, « les noirs étaient inférieurs aux singes ». Source son ouvrage « L’Homme stupide ».
    Après avoir lancé la pétition en ligne, en 2015, j’ai découvert dans son ouvrage « la sélection humaine » qu’il soutenait un projet de suppression « des noirs » et « des jaunes ». Je tiens à préciser que je crois en l’existence d’une seule race. La race Humaine.
    Cette pétition est victorieuse en 2015 avec 30000 signataires.
    Elle a abouti avec le soutien de personnes qui croient en la Fraternité et la défendent.
    En comptant seulement sur la dite communauté noire, cette pétition n’aurait jamais abouti. Une personne m’a même dit que ça ne marchera pas.
    Aussi, sachez que la Mairie de Villiers le Bel, dans l’arrêté du conseil municipal, ne parle pas de la pétition pour le changement du nom de la rue.
    Il est dit que la mairie a reçu une lettre du Directeur de l’AP-HP qui demande le changement du nom de la rue.
    Dans le journal de la ville, il n’est pas expliqué aux habitants pourquoi l’Hôpital et la rue ont changé de nom. J’ai rencontré Monsieur Hirsch Directeur de l’AP-HP mais je n’ai pas rencontré le Maire de Villiers le Bel. J’avoue que je ne voulais pas le rencontrer à tout prix. Mais un petit merci aurait été sympa car j’ai consacré de nombreuses heures à cette pétition. Quelques responsables d’associations d’afro-descendants ont signé la pétition mais personne n’a exprimé sa joie après l’aboutissement. Il est vrai que j’ai pensé Fraternité mais le but était que l’on respect l’Humanité de l’homme noir. Frère des autres hommes de couleurs différentes.
    Quelques particuliers m’ont remercié par le biais d’internet ce qui m’a fait chaud au coeur.
    Depuis la pétition a perdu 84 signatures. Fait que je trouve curieux. Je n’ai pas pris la grosse tête Je suis juste fière et apaisée, continuant à oeuvrer modestement pour la justice sociale et la paix comme je l’ai toujours fait.
    Voilà mon expérience en quelques mots. Croyez fermement à l’aboutissement de votre démarche. Et soyez fier d’apporter votre pierre à l’édifice. C’est à dire la victoire de la Fraternité sur le racisme.
    Merci pour votre engagement.
    Fraternellement.
    Paola Charles-Manclé

    Répondre

    • Patrick Carl

      5 décembre 2017 #12 Author

      Bonjour Madame,
      Nous vous remercions pour votre soutien et vos encouragements.
      Nous vous félicitions également pour votre détermination à oeuvrer pour plus d’égalité et de justice.
      Bien cordialement
      KSD

      Répondre

  • Paola Charles-Manclé

    5 décembre 2017 #13 Author

    Merci.

    Répondre

  • Paola Charles-Manclé

    5 décembre 2017 #14 Author

    Voici le lien de la pétition qui a donné lieu au changement du nom de l’Hôpital, rue et arrêts de bus Charles Richet de Villiers le Bel dans le Val d’Oise.
    https://www.change.org/p/racisme-renommez-l-h%C3%B4pital-charles-richet-pour-qui-les-noirs-%C3%A9taient-inf%C3%A9rieurs-aux-singes

    Répondre

  • FRANTZ

    22 décembre 2017 #15 Author

    bonjour
    Je suis bordelaise et souhaite donner des vêtements pour tous les migrants, à l’occasion du 28 décembre mais je suis absente à partir du 25. Y a t il un moyen pour que je puisse vous déposer différents cartons plein de vêtements homme essentiellement ?
    Merci de me répondre rapidement
    Crdlt

    Répondre

  • Françoise Escarpit

    9 mars 2020 #16 Author

    Bonjour
    Je m’aperçois, en rentrant de voyage, que je ne reçois plus votre newsletter que j’ai longtemps reçue. C’est dommage! Mon adresse mél est
    fescarpit@hotmail.com
    Merci
    Françoise Escarpit
    0677057464

    Répondre

  • Rouget-de-Lisle

    11 juin 2020 #17 Author

    Bien sûr que l’esclavage n’était pas normal mais ces personnes qui pour beaucoup ont été civilisé par cela même qui ont ramené par bateaux ce qui fait la richesse des DOM (banane, café, etc … ) et qui coutent chers aux contribuables blancs de la Métropole. Nous avons eu en 1939-45 donc plus récemment notre peuple Français surtout de confession juive qui ont payé un tribu plus important en quelques années que pendant votre esclavage, avec les camps de concentration, leurs crématoires, etc …. Et la France dispose d’un archivage et des archives, y compris sur l’esclavage, et dans tout ce que mon groupe de généalogistes a déjà dépouillé, votre peuple et vos soit disant historiens en ont beaucoup « rajouté »!

    Répondre

    • Zwolinski

      16 juin 2020 #18 Author

      Monsieur Rouget de Lille « surtout de confession juive » je pense que c’est là votre seul petit Intérêt.
      Mon nom c’est Zwolinski, avec du sang juif. Ceux sont beaucoup les médecins juifs qui castraient les esclaves slaves entre autres pour l’Orient ou les religieux Occidentaux.
      Chaque « groupe nominal » a ses casseroles au dernière…
      Ne venez pas salir un site, une démarche qui ne dit que la vérité. Surtout que cette Histoire vous ne la connaissez pas puisque, dans vos vos propos, on comprend bien qu’ avant tout vous la détester.
      Liser plus , ne vous cachez pas facilement derrière encore une étiquette historique. Surtout que le retour de bâton ne fait que commencer….
      Le mépris seul sert beaucoup trop de faire valoir à notre « chère France », hier et deplorablement encore aujourd’hui . Ça n’a rien de « civilisé »

      Répondre

  • sylviane ceneray

    17 août 2020 #19 Author

    Peut-on changer l’histoire? La relire en changeant le nom des rues?
    Expliquer « oui » mais noter « négrier’ sous le nom des rues Admirault et Rasteau à La Rochelle sans autre forme de procès, n’est-ce pas aller un peu vite? …

    Répondre

    • Patrick Carl

      19 août 2020 #20 Author

      Bonjour Madame,
      Nous ne sommes pas les auteurs de ces inscriptions.
      Même si nous en comprenons les raisons.
      Cordialement

      Répondre

  • dugas

    29 août 2020 #21 Author

    monsieur le maire ,

    En vacances dans votre ville de La Rochelle et très sensibilisé par la question de la traite

    négrière ,je m’adresse à vous pour vous demander que votre ville engage un débat public

    sur cette période de notre histoire complexe et terrible qui a vu 130 000 esclaves

    déportés dans les colonies et principalement à Saint Domingue par plusieurs

    expéditions négrières.

    La Rochelle comme d’autres ports français portent les traces de ce que la loi de 2001

    contre l’esclavage et la traite négrière qualifie de crime contre l humanité.

    Votre ville conserve de nombreux témoignages de cette époque complexe et terrible.

    Ce trafic a permis à plusieurs familles d armateur d’accumuler des richesse considérables

    L’hôtel Fleuriau , le square Rasteau , la rue Réaumur etc ….autant de témoignage de

    cette époque . pendant laquelle 130 000 esclaves ont été déportés dans les colonies et principalement

    à Saint Domingue.au total plus de 450 navires négriers sont partis de

    La Rochelle.

    Pourtant rien sur les plaques des rues , des monuments ne rappelle ce

    passé douloureux

    Pas plus d’information non plus à côté du monument aux deux éléphants place de Verdun

    financé par le comité de la propagande coloniale

    Je sais que votre ville a été la première en 1982 à aborder le passé négrier d’une ville portuaire

    et à présenter une exposition sur le sujet ,ceci est important mais nous sommes en 2020

    et l époque exige de sortir l’histoire des musées pour la mettre sur la place publique

    et rappeler aux passants ,touristes ou non , ces faits historiques .

    C est bien le moindre que nous devons à ces hommes , femmes et enfants

    Je pense que nous devons aller plus loin dans la connaissance de cette époque.

    La mort de George Floyd aux Etats Unis a eu un retentissement considérable

    dans le monde et particulièrement chez les jeunes générations

    Pour lutter contre les discriminations, le racisme et toutes les formes d’atteintes à la dignité humaine,

    il faut savoir d’où elles viennent et regarder notre passé droit dans les yeux

    pour mieux comprendre le présent.

    Le racisme est né de la colonisation et ,l’oubli est son meilleur allié

    c est pourquoi il serait souhaitable que La Rochelle comme l’ont fait d’autres villes

    mettre ce débat sur la place publique .

    et je ne parle pas de l’intérêt que susciterait une telle initiative aux yeux d une grande partie

    de la population de notre région et du monde

    Vous remerciant de l attention que vous voudrez bien accorder à ma demande

    Recevez Monsieur le maire ,l’expression de mes sentiments les meilleurs .

    Bernard Dugas
    10 impasse du lieu dieu
    85000 la roche sur yon
    dug.ben@wanadoo.fr

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :